Design végétal, Le design végétal pour mieux vivre en ville
jack-young-Eld170VHPt8-unsplash

Le design végétal pour mieux vivre en ville

En tant que citadins, nous sommes les premières victimes de la grisaille et de la pollution. Heureusement, des solutions comme le design végétal se démocratisent pour rendre notre quotidien plus agréable. On vous présente cette discipline française qui place les plantes au cœur de la réflexion du designer !

Quand le design se marie au végétal

Il est apparu à la fin des années 90 à l’initiative du français Patrick Nadeaumais ce n’est que depuis quelques années qu’il fait parler de lui. Le design végétal bouscule les codes de la décoration et de l’urbanisme à une époque où les citadins ressentent de plus en plus l’appel de la nature. 

S’il n’a pas de définition officielle, on peut le décrire comme étant une nouvelle façon d’intégrer les plantes et de les mettre en valeur dans le processus de création d’un objet ou d’un espace.

design végétal, cloison végétalisée, meuble végétalisé, Patrick Nadeau
Cloison végétalisée par Patrick Nadeau

Le designer végétal les utilisera comme un matériau, autant pour leurs propriétés esthétiques que techniques hors du commun.

Meuble pour plantes, cloison ou encore luminaire végétalisé sortiront alors de son esprit créatif pour transformer les habitats et les rues des villes en véritables jungles urbaines.

Bénéficier des bienfaits des plantes partout

Le design végétal répond au réel besoin de retour à la nature des citadins. Dans des villes toujours plus bétonnées et polluées, les plantes créent des environnements vivants propices à notre bien-être. Et c’est grâce à leurs nombreuses vertus.

Tout d’abord, les plantes sont belles et pleines de vie. Elles apportent des couleurs et du volume, des atouts incontestables pour la décoration d’un lieu.

Aussi, elles atténuent les nuisances sonores. Intégrées dans l’agencement d’une pièce, elles deviennent un complément d’isolation naturel. Le bruit est d’abord réfléchi par les murs puis absorbé par leurs feuilles, c’est l’une des raisons pour lesquelles des murs végétalisés font leur apparition dans toutes les villes.

mur végétalisé, mur végétal, design végétal, Patrick Blanc, nature en ville
Façade du quai Branly par Patrick Blanc

Certaines plantes ont également des propriétés dépolluantes. Elles améliorent la qualité de l’air intérieur, bien plus pollué qu’à l’extérieur, en transformant les particules nuisibles des produits d’entretien et revêtements en vapeur d’eau. On respire mieux et les risques de maladies sont réduits. Un(e) passionné(e) de design averti(e) fera toutefois attention à ne pas en abuser pour ne pas créer un environnement trop humide.  

Leurs propriétés uniques leur permettent également de conserver la fraîcheur d’un lieu ou d’une ville, chose pour le moins utile à l’heure du réchauffement climatique. En effet l’écart de température entre des zones bétonnées sans plantes et des îlots de végétation peut atteindre 10 degrés !  Cela est principalement dû à l’ombre que les plantes créent et aux pigments de leurs feuilles (comme la chlorophylle) qui captent la lumière.

Enfin, les plantes sont d’excellentes alliées d’une journée productive. Elles permettent de travailler sereinement et améliorent la concentration. Une étude de 2014 de l’université de Cardiff a démontré que les salariés entourés de plantes auraient une productivité 15% supérieure à ceux qui n’en ont pas. Selon d’autres travaux, ces salariés seraient également en meilleure santé et moins absents. 

hôtel, végétal, design végétal, jungle urbaine, urban jungle
The Mandrake Hotel à Londres

Autant de raisons reflétant l’importance du végétal dans la création d’un environnement inspirant.

Mais il existe une explication plus profonde qui pousse les designers à intégrer toujours plus de plantes dans la vie des citadins…

Reconsidérer notre rapport à la nature

On peut voir l’intégration du végétal dans nos vies d’un œil plus philosophe. S’adressant à notre sensibilité et notre empathie, le design végétal nous interroge sur notre rapport à la nature et à ses propriétés et nous pousse à nous connecter davantage à ce qui nous entoure. En créant de nouveaux espaces pour les plantes dans des lieux où elles n’avaient plus leur place, il les rapproche des hommes. 

Le design végétal permettant aussi de trouver des solutions techniques pour faciliter l’entretien des plantes (ollas, pots autonomes, murs stabilisés,…), il rend leur adaptation dans le milieu citadin plus aisée. 

En alliant végétal et matériaux responsables, il nous permet donc d’imaginer des villes vertes et écologiques propices à la faune et à la flore.

N’est-ce pas ce dont rêvait déjà le Douanier Rousseau le siècle dernier ?

le rêve, nature, douanier Rousseau, peinture
"Le rêve" du Douanier Rousseau

Mieux vivre chez soi avec Niobé

C’est tout l’esprit de Niobé qui est réuni dans cette définition du design végétal. Nos meubles vivent grâce aux plantes qu’ils intègrent. Ils permettent de créer des cocons de verdure invitant au calme et à la contemplation. 

design végétal, design plantes, niobé, console végétalisée, Douanier Rousseau
La console Rousseau dessinée par Jonathan Denuit

La collection Rousseau a été spécialement conçue pour prendre soin des plantes grâce au petit réservoir en céramique poreuse intégré (ou olla). Elle marie minéral et végétal de façon unique ; le design inspiré des nervures  des feuilles et les matériaux sélectionnés accentuent son lien à la nature. Effet jungle urbaine assuré !

D’autres objets décoratifs sont actuellement en développement pour imaginer l’habitat vert de demain. Dans les mois à venir vous pourrez découvrir nos luminaires végétalisés et pots autonomes (ollas) pour plantes développés avec le soutien du French Design by Via.

De quoi faire perdurer cette discipline innovante et indispensable à la ville de demain ? 

On ne peut que l’espérer !

Vous avez aimé ce contenu ? Inscrivez-vous à notre newsletter, nous y partageons nos derniers designs, nos inspirations déco, nos plantes coups de cœur… Afin de ne polluer ni votre boite e-mail, ni la planète, nous n’envoyons pas plus d’un email par mois. 😊

Ecrit le 6 janvier 2020 par Arnaud

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email